L'info des familles

Les actualités et événements locaux pour toute la famille...

 


Covid-19: Faire un petit point simplifié avec les enfants

 

 

Le coronavirus c'est quoi ?

Comment ça s'attrape ? combien de temps ça dure ?

Ça fait quoi ? Comment me protéger et protéger les autres ?

 

 

De 3 à 10 ans, les enfants ont des niveaux de compréhension différents de la situation. Mais même les plus jeunes sont capables de comprendre, si les mots utilisés sont adaptés.

Prenez un moment avec eux, au calme, pour leur expliquer le contexte.

Plus ils auront compris ce qu’est le coronavirus, comment il se transmet, et comment s’en protéger, plus ils intégreront facilement les gestes barrières.

 

Pour vous aider, vous pouvez vous appuyer sur des supports, comme l’infographie proposée par le gouvernement « 6 questions sur le coronavirus ». Cette infographie aide les parents à répondre aux questions des enfants et à faire le tour du sujet avec des réponses illustrées...

 

 

 

6 QUESTIONS SUR LE COVID-19.png

 

 

 

 


10/05/2020
0 Poster un commentaire

Covid-19: Réouverture des crèches et des écoles à Nîmes

 

La Ville de Nîmes est prête à rouvrir 80 écoles sécurisées afin de répondre aux exigences sanitaires : la rentrée a été fixée au 14 mai à la demande du corps enseignant. Les crèches elles, réouvrent dès ce lundi 11 mai.

 

M. le maire J.P Fournier s'exprime sur les mesures prises pour ces réouvertures...

 

 


 

 


09/05/2020
0 Poster un commentaire

Comment gérer la première nuit sans stresser ?

 

 

 

Première nuit avec bébé : comment gérer sans stresser ?

 

 

 

 

premiere-nuit-.jpg

 

 

 

Vous voilà prête à sortir du cocon de la maternité avec votre petit bout ! Impatiente et excitée de retrouver votre chez-vous et de créer un nid douillet à votre enfant mais en même temps angoissée à l’idée d’être toute seule avec ce nouveau-né  dont vous allez découvrir les réactions au fil des jours ! Pour la plupart des parents, la première nuit peut se révéler inquiétante. Peur de mal faire, de ne pas être à la hauteur ! Faut-il dormir avec son bébé ? le laisser dans sa chambre ? Comment doit-on se comporter ?  Une chose est certaine : vous risquez sans doute de passer une nuit blanche !

 

Comment se sentent les parents lors de la première nuit avec les bébés ?

 

Le retour à la maison est un moment d’angoisse. Durant leur séjour à la maternité, les parents sont entourés et aidés, il leur suffit d’appuyer sur un bouton pour avoir un membre du personnel soignant à leurs côtés en quelques minutes. Les biberons sont fournis tout prêt, l’auxiliaire donne le bain avec vous, les infirmières et les sages femmes vous entourent. Souvent, les parents se sentent désemparés face à ce bébé qui exprime ses besoins par des pleurs et il n’y a pas de bouton sur lequel appuyer pour être aidé. Ils vont donc devoir s’adapter, essayer de comprendre leur bébé et répondre par des gestes et soins corrects. Souvent les bébés sont plus éveillés et plus irritables le soir et la nuit est porteuse d’angoisse. D’autant plus qu’il faut surmonter la fatigue physique du à l’accouchement car cela fait souvent plusieurs nuits que le sommeil n’a pas été optimal ! Quel parent ne s’est pas réveillé soudainement pour vérifier que son enfant allait bien, respirait normalement, entre deux biberons ou tétées qui vous réveillent toutes les 3 ou 4 heures .

 

Comment chacun des parents à t-il tendance à se comporter avec l’enfant ?

 

Il s’agit pour le papa souvent de la première nuit avec son bébé donc pour lui c’est un grand changement, il va devoir trouver la juste place entre son épouse devenue la mère et son enfant. Pendant quelques jours chaque membre de la famille va devoir s’adapter et trouver sa place

Quels sont les gestes à pratiquer la première nuit avec bébé ?

 

Le retour à la maison est un chamboulement pour le bébé , certains ne veulent pas se détacher du sein de leur maman , d’autres ont besoin d’être câlinés. Dans un premier temps il est conseillé de faire dormir votre bébé dans un couffin ou un petit berceau car les parois sont plus près de lui et cela lui rappelle sa vie in utéro. Sentir des limites le rassure. Ensuite, vous pouvez garder le berceau de votre bébé près de votre lit.

 

Cela a plusieurs avantages: Moins de trajet à effectuer en pleine nuit pour le rassurer quand il se réveille.  Le bébé a besoin de savoir que sa maman n’est pas loin en sentant son odeur et en entendant sa voix. Pour cela n’hésitez pas à lui chanter des berceuses, à lui parler doucement, à tenir des propos rassurants.  Vous pouvez lui faire écouter une chanson calme, la même tous les soirs pour que cela devienne une habitude agréable pour lui.

 

Comment dormir sereinement la première nuit avec bébé ?

 

Pour dormir sereinement, il suffit d’éviter les facteurs pouvant favoriser la mort subite du nourrisson. Pour cela respectez les consignes suivantes: coucher votre bébé sur le dos,  dans un lit à barreaux et un matelas ferme, adapté aux dimensions du lit,  sur un drap housse, dans une gigoteuse. Évitez de mettre une peluche à côté de sa tête, placez-les au pied du lit. Maintenez une  chambre tempérée à environ
20°C et aérée quotidiennement. Ne dormez pas dans le même lit que votre bébé, placez son berceau à côté de votre lit. Et n’oubliez pas de dormir quand votre bébé dort, jour comme nuit !

 

 

 


05/09/2019
0 Poster un commentaire

Congé paternité

 

 

 

Congé paternité : démarches et lettre type

 

 

 

conge-pater.jpg

 

 

 

Les salariés et les fonctionnaires doivent prévenir de leur décision de prendre un congé de paternité et de la durée choisie de celui-ci (dans la limite de 11 jours calendaires ou 18 jours calendaires pour les naissances multiples) au moins un mois avant le départ envisagé. L’employeur ne peut refuser le congé. En revanche, le congé ne peut pas être décalé dans le temps sans l’accord de l’employeur.

 

Parallèlement, les salariés, mais aussi les exploitants agricoles, les travailleurs indépendants et les professions libérales doivent prévenir leur caisse d’assurance maladie obligatoire après la naissance de l’enfant. Il s’agit de l’Assurance maladie pour les premiers, de la MSA pour les deuxièmes et de la Sécurité sociale des indépendants pour les troisièmes et quatrièmes.

Une lettre type de demande de congé de paternité à l’employeur est disponible sur le site service-public.fr. Il est fortement conseillé d’envoyer le courrier en recommandé avec accusé de réception (AR).

 

Informer la caisse d'assurance maladie : documents à fournir.

Plusieurs pièces justificatives doivent être communiquées à la caisse d’assurance maladie obligatoire. La nature des documents dépend si le demandeur du congé de paternité est ou non le père légal du nouveau-né.

 

Le père de l’enfant doit transmettre à la caisse (au choix) :

- Une copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant

- Une copie du livret de famille remis à jour (avec la mention de la naissance)

- Une copie de la reconnaissance de l’enfant

- Une copie de l'acte d'enfant sans vie et un certificat médical d'accouchement d'un enfant né mort et viable en cas de naissance d’enfant décédé.

 

Le conjoint (marié, pacsé ou concubin) de la mère doit transmettre à la caisse une copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant ou, en cas de naissance d’enfant décédé, une copie de l'acte d'enfant sans vie et un certificat médical d'accouchement d'un enfant. En outre, pour prouver son lien avec la mère, il doit produire (au choix) :

- Un extrait d'acte de mariage

- Une copie du PACS

- Un certificat de vie commune ou de concubinage datant de moins d'un an ou, à défaut, une attestation sur l'honneur de vie maritale cosignée par la mère de l'enfant.

 

 

 

 


01/04/2019
0 Poster un commentaire

L'école obligatoire dès 3 ans!

 

 

L'école obligatoire dès 3 ans ? Les questions que vous vous posez.

 

 

 3911358268111.jpg

 

 

 

Emmanuel Macron a décidé d'abaisser l'âge de la scolarité obligatoire de 6 à 3 ans, a annoncé l'Elysée mardi 27 mars. Il s'agit là d'une mesure symbolique qui vise surtout à reconnaître la place de l'école maternelle, puisque quasiment tous les enfants la fréquentent déjà à cet âge. 

 

Que disait la loi jusqu'à présent ?

C'est la loi Jules Ferry du 28 mars 1882 qui l'a établi : "L'instruction primaire est obligatoire pour les enfants des deux sexes âgés de 6 ans révolus à 13 ans révolus", détaille le texte. La durée a par la suite été prolongée jusqu'à 14 ans en 1936 et jusqu'à 16 ans en 1959.

 

Selon l'Elysée, la décision d'abaisser l'âge de l'instruction obligatoire à 3 ans traduit la volonté du président de la République de faire de l'école le lieu de l'égalité réelle et une reconnaissance de l'école maternelle comme une véritable école tournée vers l'acquisition du langage et l'épanouissement de l'enfant.

 

Les enfants ne pourront plus manquer l'école ?

Dans certaines zones, le taux d'absentéisme est important, l'école maternelle n'étant pas considérée comme indispensable. "Aujourd'hui, de nombreux enfants de 3 ans ne sont scolarisés que le matin et rentrent chez eux pour déjeuner et faire une sieste, gardés par une nourrice ou leurs parents", décrit Le Figaro.

 

Fini les vacances à la carte et les aménagements à l'appréciation des parents ?

Comme pour les enfants de 6 ans, ceux-là devront "faire connaître au directeur ou à la directrice de l'établissement d'enseignement les motifs de cette absence".Et si mon enfant est scolarisé à domicile il faudra se mettre au travail, même à la maison, dès le plus jeune âge.

 

Comment tout ça va se mettre en place ?

L'école maternelle française est aujourd'hui pointée du doigt à cause de ses effectifs trop importants. Avec 22 enfants pour un enseignant, la France présente en effet un taux d'encadrement plus faible que les moyennes de l'Union européenne, selon une récente note de France Stratégie. "La France est loin des pays nordiques (six pour un en Suède, dix pour un au Danemark et en Finlande) mais aussi de la moyenne européenne qui s’établit à 13 pour un", détaille le rapport.

 

 

 


28/03/2018
0 Poster un commentaire